La qualification neige prend un peu de temps parce qu’il faut intégrer beaucoup plus d’éléments que sur roues. Ainsi, il faut penser à ‘passer sur skis’ quand on arrive en zone montagneuse. Inversement, penser à ‘passer sur roues’ quand on redescend. Une bonne idée, le faire, dans un sens comme dans l’autre, à la limite neige-herbe. Sinon en arrivant au Versoud on crâme les semelles des skis, bonjour les réparations. Inversement, si on est sur roues en se posant sur la neige, certes on embrasse le pare-brise, mais surtout l’avion s’arrête très bas dans la pente, et pour repartir il faudra le tirer jusqu’en haut. A 3000m d’altitude on manque de souffle... Un avion sur skis n’a pas de freins, si on manoeuvre un peu vite en arrivant sur une plateforme on risque de démolir des avions à l’arrêt. Le virage au sol s’obtient uniquement en soufflant la dérive, rien à voir avec la rotation sur place, une roue bloquée sur le goudron. Si on s’arrête dans une pente, pas suffisamment en travers, l’avion va repartir. En avant ce n’est pas trop grave. En arrière c’est embêtant. Et même apparemment stabilisé, l’élévation de température dans la journée peut le libérer. Penser à planter une pelle par le manche contre le carre extérieur du ski aval... Si la neige est froide, ou se refroidit pendant l’arrêt, au démarrage il faudra un peu secouer l’avion (moteur, coups de fesses, profondeur) pour que les skis se décollent de la neige. Certaines conditions de neige (très froide, soufflée ou un peu soupe) ralentissent la glisse, en tenir compte aux gaz à l’atterrissage, et aussi pour la distance de décollage. Si la neige est profonde et poudreuse, les skis vont avoir tendance à enfourner, évoluer manche au ventre. Ne jamais se poser hors traces immédiatement après une chute de neige importante. Tous ces éléments concernant la neige se prennent en compte en intégrant la météo de toute une saison, les chutes de neige récentes, l’ensoleillement des jours précédents, la température ambiante, les conditions de vent précédentes et au jour du vol.
piste sèche
piste enneigée